COVID-19: Pour une formation efficace, notre philosophie a toujours été de restreindre le nombre de participants. De ce fait, les règles de prévention sont aisément mises en œuvre.

+33 (0)3 29 56 29 15      surgitechstudies@gmail.com

Publications

Nous publions...
1 Fév 2021

Implant Zygomatique de secours

Quel que soit le nombre d’implants posés sur un maxillaire, greffé ou non, nous sommes confrontés à la péri-implantite. Et lorsqu’un édenté total a retrouvé le confort d’une denture fixe, il est psychologiquement difficile pour lui-même comme pour le praticien d’envisager la perte de cette restauration prothétique.

De plus, il est à noter l’impact financier et le budget à envisager afin de mettre en place un nouveau traitement et par conséquent une nouvelle prothèse.

Tantôt à la mode, tantôt controversée, la réhabilitation totale sur 4 implants au maxillaire reste encore un sujet de débat.
Pourtant, cette technique a permis depuis plus de 15 ans de traiter des maxillaires résorbés sans greffer, tout en faisant bénéficier à ces patients d’une mise en charge immédiate.

Il est toujours possible de discuter de l’alternative des greffes osseuses pour poser un plus grand nombre d’implants, de préférence droits.

Cependant, il est nécessaire de prendre en considération la demande des patients, le service rendu, la durée totale du traitement.
Il ne s’agit pas dans cet article de faire le plaidoyer ou la critique de chaque technique. Il s’agit plutôt de présenter une solution efficace face à une perte implantaire à long terme lorsque celle-ci compromet une réhabilitation totale pré-existante.
Nous allons décrire une situation récurrente de sauvetage grâce à un implant zygomatique que Bedrossian a qualifié il y a quelques années de Rescue Implant.


LS – La Lettre de la Stomatologie | Spécial Euro-implanto 2021